Union professionnelle de Dermatologie

Dermanet.be
Actualités

A l'occasion de la 12e Journée mondiale du psoriasis, l'asbl Psoriasis-contact organise une conférence, intitulée « Psoriasis, les nouveaux traitements ?  », qui se tiendra le jeudi 29 octobre prochain à 20h00 à l' « Espace 1180 » (rue Robert Scott, 14), à Uccle.  Le docteur Pierre-Dominique Ghislain, dermatologue à l'hôpital Saint Luc, informera le public quant à l'évolution positive des traitements après avoir expliqué ce qu’est le psoriasis.

Avant la conférence, de 18h00 à 20h00, plusieurs firmes cosmétiques proposeront aux personnes souffrant de psoriasis, ainsi qu'à leurs proches, de découvrir, sur leur stand, différents produits permettant d'hydrater la peau.  L'hydratation permet en effet de soulager physiquement les personnes atteintes et ce, au quotidien.

Enfin, de 10h00 à 16h00, un stand d'information sera ouvert au public sur les sites des hôpitaux Chirec à Braine-l'Alleud (Brabant wallon) et Saint-Luc (service dermatologie) à Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles).  Des brochures d'information seront entre autres distribuées.  L'objectif de Psoriasis-contact est notamment de montrer aux patients qu'ils ne sont pas seuls et de leur offrir un soutien et une écoute.

Quelques faits concrets concernant le psoriasis :

  • Un Belge sur 30 souffre de psoriasis
  • Le psoriasis est une maladie de la peau ;
  • Le psoriasis n'est pas contagieux, contrairement à ce que certains peuvent penser ;
  • Le psoriasis a un impact important sur la qualité de vie des personnes atteintes, notamment parce que la maladie est visible (regard de l'autre) ;
  • Le psoriasis peut faire mal et démanger.

En espérant que vous pourrez annoncer dans votre média les détails de ce programme afin d'aider les personnes souffrant de cette maladie, nous restons à votre entière disposition pour toute question ou interview, avant ou pendant cette journée. Vous trouverez par ailleurs en annexe notre affiche reprenant les trois volets de la journée.

Contact :  Dany Mathieu, présidente. 02/3723767 ou 0496/272263  info@psoriasis-contact.be

Site web : www.psoriasis-contact.be

WPD_image_affiche_.jpg

[ × ]

Suite à l’inspection de GVK Biosciences, Inde et à la constatation des infractions au niveau des Bonnes Pratiques Cliniques (GCP), l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) recommande la suspension des autorisations de mise sur le marché (AMM) des médicaments concernés.

Cette recommandation européenne confirme la mesure de précaution de l’afmps de décembre dernier sur base de laquelle les quatre médicaments commercialisés ont été suspendus.

L’avis du CHMP va maintenant être transmis à la Commission Européenne pour décision finale.

Avis du 05/12/14:

Une inspection menée chez GVK Biosciences Private Limited en Inde par l’agence Française en charge des médicaments (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé - ANSM) a révélé des non-conformités majeures au niveau des directives en matière de bonnes pratiques cliniques (Good Clinical Practices, GCP). Des doutes sont apparus quant à la fiabilité de la partie clinique des études de bioéquivalence effectuées par le site inspecté, et, dès lors, quant à l’acceptabilité des données soumises lors des demandes d’obtention des autorisations de mise sur le marché des médicaments concernés.

À la demande de la Commission européenne, une procédure de réévaluation a été entamée en  septembre 2014 (conformément à l’article 31 de la Directive 2001/83/EC - “notification referral”) au sein du Comité pour les médicaments à usage humain (Committee for Human Medicinal Products, CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour tous les médicaments autorisés concernés.

En Belgique, ceci concerne quatre produits commercialisés. En attendant la décision de la Commission européenne, l’afmps prend dès aujourd’hui des mesures en ligne avec sa mission de protection de la santé publique. Étant donné qu’il existe des doutes sur l’exactitude des données qui soutiennent la balance bénéfice-risque des produits concernés, l’afmps a demandé des données supplémentaires aux titulaires d’autorisation concernés. Suite à l’évaluation des données soumises, il a été décidé de suspendre préventivement les autorisations de mise sur le marché des médicaments concernés. Cette décision a été communiquée aux titulaires d’autorisation concernés.

Ces médicaments sont donc retirés du marché. En Belgique, des alternatives thérapeutiques sont disponibles. Ces quatre médicaments étant délivrés sur base d’une prescription médicale, le médecin prescripteur est la personne la plus appropriée pour prescrire une alternative adéquate.

L’afmps souligne que, jusqu’à présent, aucun effet indésirable potentiel n’a été notifié pour les Médicaments concernés, ni au niveau belge, ni au niveau européen.

En Belgique, les médicaments commercialisés suivants sont concernés:
• Candesartan Mylan 8, 16 en 32 mg comprimés (Mylan sprl) – hypertension
• Desloratatine Teva 2,5 en 5 mg, comprimés orodispersibles (Teva Pharma Belgium), antihistaminique, allergie
• Desloratadine Apotex 5mg, comprimés (Apotex Europe BV Nederland), antihistaminique, allergie
• Esomeprazole Mylan 20 en 40mg capsules gastro-résistants (Mylan sprl), inhibiteur de la pompe à protons

Source: afmps Agence Belge des médicaments et des produits de santé

 
[ × ]

Vous cherchez un dermatologue ?

Entrez votre code postal ci-dessous

Recherche avancée

Membres

Mot de passe oublié ?