Union professionnelle de Dermatologie

Dermanet.be
Lasers et lampes flash (IPL) .:. Dermatologie de A à Z

Lasers et lampes flash (IPL)

Ces techniques, d'allure simple, sont néanmoins complexes. Des variations subtiles peuvent en effet avoir un impact énorme sur le résultat d'un traitement.

LASERS
Un laser est une source de lumière, mais une avec des propriétés très spéciales.
La lumière laser a en effet une longueur d'onde spécifique (lumière monochromatique) composée d'ondes ordonées (cohérentes). C'est justement parce que les propriétés d'un faisceau laser sont tellement strictes, que cette lumière peut être employée pour des applications médicales, nécessitant une grande précision.

Ainsi les structures cutanées (telles que les vaisceaux, le pigment, les cheveux, ...) peuvent être traitées isolément tout en ne causant pas de dégats aux structures avoisinantes. C'est pour cette raison qu'on emploiera, en fonction de l'application souhaitée, chaque fois un autre type de laser.

LES LAMPES FLASH
Les lampes flash ne sont pas des lasers. Les rayons lasers n'émettent en effet qu'une lumière avec une longueur d'onde bien déterminée (ou couleur), ce qui les rendent particulièrement appropriées pour toucher une cible spécifique.
Les lampes flash par contre émettent toute une gamme d'ondes, tout comme une simple lampe. On parle parfois aussi d'une Lumière Intense Pulsée (IPL = Intense Pulsed Light).
Les lampes flash n'ont donc pas la spécificité unique des lasers, car elles ont le potentiel d'avoir un impact sur tous les composants tissulaires de la peau. On essaie de diminuer ce problème par l'emploi d'un filtre, qui retient une partie des longueurs d'ondes non désirées, à fin d'éviter les dégâts de la peau environnante.
Les lampes flash sont pour le moment surtout populaires pour l'épilation, surtout dans le circuit commercial (non médical)

A côté de cela, elles sont également employées pour d'autres applications, qui, en des mains expertes, peuvent donner de bons résultats. Ceci n'est cependant pas le cas pour toutes les indications. 


Enfin il existe des appareils combinés, qui combinent lasers et lampes flash l'un à l'autre ou avec des ondes à fréquence radioélectrique. Avec l'offre actuelle diversifiée des techniques, une compétence professionnelle spécialisée est indispensable, et le dermatologue est par excellence l'expert dans ce cas.

LES LASERS ET LES LAMPES FLASH ONT LEUR PLACE DANS UNE PRATIQUE MEDICALE

Malgré que certains traitements ont l'air simple, le traitement par la lumière (aux lasers ou avec les lampes flash) est une matière complexe. Des variations subtiles peuvent en effet avoir un impact énorme sur le résultat d'un traitement. Il existe également des centaines d'appareils et des milliers d'affections dermatologiques !
Ceux qui l'utilisent, doivent donc savoir ce que peut être ou non traiter, et de préférence aussi avec quel appareil. Ceci peut présenter des problèmes, si des non-médecins s'y aventurent sans connaissance aprofondie de la dermatologie et de la physique laser.

En outre, celui qui travaille sans formation médicale avec des lasers ou des lampes flash, ne dispose que de possibilités thérapeutiques complémentaires limitées (pour traiter des complications éventuelles). Les jugements récents de l'Académie Royale de Médecine et de l'Ordre des Médecins sont concrets: ces traitements ont leur place dans une pratique médicale et non dans un salon de beauté. Utilisé correctement, les lasers font partie des techniques les plus performantes et sûrs pour traiter de nombreuses affections dermatologiques.

Ci-dessous un aperçu des applications courantes par lasers ou lampes flash:

TACHES DE VIN

Wijnvlekken


  • Excellente indication pour le laser à colorants
  • Plusieures sessions nécessaires (tous les 2 mois)
  • Les bras et les jambes donnent de moins bons résultats
  • Remboursement pour la tête, le cou et les mains

 COUPEROSE

Couperose


  • Bonne indication pour les lasers vasculaires
  • 1-3 traitements 

ANGIOME STELLAIRE

SPIDERS


  • Bonne indication pour les lasers vasculairs
  • 1 traitement
 ANGIOMES RUBIS
Kers Angiomen

  • Bonne indication pour les lasers vasculaires
  • 1-2 traitements
 HEMANGIOMES
Hemangiomen
 
  • résultats variables
  • de préférences des lésions planes ou précoses
  • les lasers sont parfois utiles en cas d'ulcération
 TATOUAGES
TATOEAGES

  • traitable au laser de détatouage
  • plusieures sessions nécessaires (tous les 2 mois)
  • certaines couleurs sont difficiles à faire disparaitre
TACHES SOLAIRES 
Zonnevlekken

  • Bonne indication pour les lasers pigmentaires
  • 1 traitement
 NAEVI PIGMENTAIRES
PIGMENTAEVI

  • d'autres techniques sont préférées
  • avec un laser il n'y a pas de contrôle sur le type de lésion ni sur la totalité de l'exérèse de celle-ci
PIGMENTATIONS MIXTES
CAFÉ-AU-LAIT, Ota ...
MIXED PIGMENT

  • plusieurs sessions sont nécessaires
  • résultats variables
 MELASME
Melasma

  • la réponse est peu prévisible
  • d'autres techniques donnent souvent de meilleurs résultats
VERRUES
WRATTEN

  • le laser CO2 est une option
  • d'autres techniques donnent souvent de meilleurs résultats
CICATRICES
littekens

  • Le laser à colorants est utile contre la rougeur
  • Lasers abrasifs, lasers fractionnels
  • Pour une texture cutanée irrégulière

 

 CHELOIDES
keloiden

  • Le laser à colorants et le laser fractionnel sont utiles
  • Souvent à combiner avec d'autres techniques

 

VARICES
spataders

  • La sclérothérapie ou la chirurgie sont à préférées pour les grosses varices
  • Pour des petites varices le laser peut être utile
HYPERPILOSITE
overbeharing

  • Excellent pour des poils foncés sur peux claires
  • Une peau hâlée est une contre-indication
  • Plusieures sessions nécessaires
RIDES
RELACHEMENT DE PEAU

rimpels huidverslapping

  • Lasers abrasifs, lasers fractionnels
  • Pour des ridules ou une texture cutanée irrégulière
  • Raffermissement de la peau avec lasers infrarouges ou lampes flash ou ondes à fréquence radioélectrique

 

  Avec nos remerciements au Dr Serge Coopman

Date de parution: 30-07-2011