Dermanet
FR NL

Confinement & téléconsultations : quid pour la transmission des prescriptions

Confinement & téléconsultations : quid pour la transmission des prescriptions

Vu la situation de confinement et les nombreuses téléconsultations, des règles claires doivent être communiquées pour la transmission électronique des prescriptions, de la preuve de prescription électronique ou du code RID (code spécifique généré pour la lecture de la prescription électronique en pharmacie).

2020-03-21

  1. Toute transmission des ordonnances ou preuve de prescription doit obligatoirement se faire vers le patient. Le libre choix doit être respecté (légal). De plus le patient peut pour beaucoup de raisons ne pas pouvoir se rendre à la pharmacie choisie, donc transmission vers le patient et pas vers la pharmacie.

  2. L’ordonnance légale permet d’obtenir le remboursement en pharmacie, il faut donc privilégier la prescription électronique.
    1.  Le téléchargement de l’ordonnance légale après lecture du code RID (ou le cas échéant par retranscription du code chiffres et lettres) se fait sur le serveur Recip-e par le pharmacien, l’ordonnance légale est donc dans ce cas en pharmacie et permet d’obtenir le remboursement.
    2. o Si la prescription se fait sur format papier, il faut que cette ordonnance arrive à la pharmacie. Une photo d’un prescription papier transmise par voie électronique n’est pas valable.

  3. Si le soft du médecin est capable de transmettre par mail la preuve de prescription électronique vers le patient, cette piste est intéressante pour les raisons suivantes :
    1. en cas de panne du système informatique du pharmacien, de problème de connexion, d’accès à Recip-e ou e-health ou MCN, le pharmacien peut prendre connaissance des médicaments prescrits et assurer la continuité des soins.
    2. en cas de prescription de magistrale, Oxygène, … ou de non médicaments, il faut la preuve de prescription électronique.
    3. attention la transmission via mail d’une preuve de prescription électronique n’est pas GDPR 

      mais…
  4. Si pas possible, une transmission du code RID est possible sur smartphone du patient ou tout autre moyen (mail, …) (c’est GDPR). MAIS il faut être conscient que tous les lecteurs de code barre des pharmacies ne sont pas nécessairement capables de lire un code barre sur un smartphone. Le mieux est donc de systématiquement transmettre aussi la traduction du code RID en lettres et chiffres qui est générée automatiquement avec le code barre (RID). Cette suite de chiffres et lettres peut être tapée par le pharmacien pour télécharger l’ordonnance électronique même en cas de défaut de lecture du code barre RID.

    Attention que les magistrales, Oxygène, …et non médicaments ne sont pas toujours correctement transmis avec l’ordonnance électronique.

  5. Pour rappel, la carte d’identité électronique (e-ID) permet juste d’identifier le patient (numéro NISS) mais jamais d’accéder à une prescription électronique.

Dans le cadre de bonnes relations de travail et pour réduire le nombre de déplacements ou de démarches inutiles ou poser des problèmes en termes de remboursement pour vos patients, merci de relayer et soutenir ces recommandations.

 

Source : Mediplanet.be