Dermanet
FR NL
Un nouvel accord médicomutualiste, mais encore ?
Un nouvel accord médicomutualiste, mais encore ?

La semaine dernière, la médicomut est parvenue à conclure un nouvel accord pour l’année à venir. L’accord médicomutualiste actuel prend fin le 31 décembre 2020.

[28/12/2020]

Exclusif: les voeux du Ministre Vandenbroucke aux professionnels de la santé
Exclusif: les voeux du Ministre Vandenbroucke aux professionnels de la santé

Le Ministre de la Santé Publique, Frank Vandenbroucke, adresse ses voeux aux professionnels de la santé. Dans une courte vidéo, il remercie tous les acteurs qui ont aidé à maîtriser la crise sanitaire durant cette année 2020.

[27/12/2020]

L’ABSyM marque le nouvel accord de son sceau
L’ABSyM marque le nouvel accord de son sceau

Mercredi soir , médecins et mutuelles ont signé un nouvel accord pour un an. L’ABSyM est satisfaite du résultat final. Bon nombre de nos propositions se sont frayés un chemin vers  le texte de l’accord. 

[20/12/2020]

Les médecins candidats spécialistes obtiennent 250 euros supplémentaires
Les médecins candidats spécialistes obtiennent 250 euros supplémentaires

Tous les médecins spécialistes en formation (MSF) recevront une prime de 250 euros par mois, qu’ils aient ou non participé aux activités liées au COVID-19 entre mars et juin 2020.

[06/12/2020]

L’ABSyM demande au ministre Vandenbroucke de se constituer partie civile dans tous les cas de violence à l’encontre des médecins
L’ABSyM demande au ministre Vandenbroucke de se constituer partie civile dans tous les cas de violence à l’encontre des médecins

La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, a récemment annoncé qu’elle se constituerait partie civile dans tous les dossiers impliquant des violences à l’encontre de la police. À l’occasion du triste cinquième anniversaire de l’assassinat du Dr Patrik Roelandt, l’ABSyM appelle le ministre Vandenbroucke à faire de même en cas de violence à l’encontre des médecins.

[06/12/2020]

Les hôpitaux sont autorisés à redémarrer les admissions classiques et les hospitalisations de jour
Les hôpitaux sont autorisés à redémarrer les admissions classiques et les hospitalisations de jour

Pour autant qu’il y ait suffisamment de personnel disponible et après concertation auprès des médecins spécialistes, les hôpitaux sont autorisés à redémarrer les hospitalisations classiques et les activités hospitalières de jour qui ne doivent pas faire appel aux soins intensifs.  C’est ce qu’indique une nouvelle circulaire du comité « Hospital & Transport Surge Capacity » en réaction à la lettre ouverte envoyée, ce jeudi, par l’ABSyM au Ministre Frank Vandenbroucke et au Commissaire Corona Pedro Facon.

[29/11/2020]

Covid-19 - Plus d'un demi-million de personnes ont été contaminées en Belgique
Covid-19 - Plus d'un demi-million de personnes ont été contaminées en Belgique

La Belgique a franchi le cap du demi-million de personnes infectées par le nouveau coronavirus, avec 500.789 cas de Covid-19 confirmés dans le pays depuis le début de la pandémie, selon le bilan provisoire de l'Institut de santé publique Sciensano publié lundi. La barre des 13.000 morts a aussi été franchie, avec 13.055 décès attribués au Covid-19 enregistrés. Toutefois les nombres moyens d'infections et d'hospitalisations continuent leur recul.

[09/11/2020]

Nécessité d’une approche efficace sous la direction du médecin-chef
Nécessité d’une approche efficace sous la direction du médecin-chef

Nécessité d’une approche efficace sous la direction du médecin-chef pour faire face à la pénurie imminente de ressources dans les hôpitaux en raison de la pandémie du COVID-19

Le présent avis est émis à un moment où les chiffres du coronavirus atteignent un pic de sorte qu'en milieu hospitalier la capacité de lits est mise sous pression et que la pénurie, tant en personnel qu'en ressources de soutien, menace. De ce fait, les patients gravement malades qui ont besoin de soins urgents risquent de ne pas bénéficier de soins de qualité.

 

[02/11/2020]

Les médecins peuvent continuer à exercer les soins courants.
Les médecins peuvent continuer à exercer les soins courants.

Le comité de concertation a annoncé de nouvelles mesures plus strictes dans la lutte contre le Covid-19.  L’ABSyM se réjouit que les généralistes et les spécialistes extra-hospitaliers puissent continuer à exercer les soins courants.  Contrairement au lockdown du printemps, ils peuvent continuer à recevoir les patients pour des soins non-urgents dans leur cabinet.

 

[01/11/2020]

Les médecins ne devront plus obtenir de points d’accréditation cette année !
Les médecins ne  devront plus obtenir de points d’accréditation cette année !

Si tout se passe comme prévu, le Groupe de direction de l’accréditation (dont est membre notre présidente Béatrice De Donder)  attribuera automatiquement à l’ensemble des médecins accrédités les ‘points de crédit’ nécessaires pour les GLEMs,  les formations habituelles et les unités de formation en ‘éthique et économie’ et ce, jusqu’à la fin de l’année 2020. Le Groupe de direction ne comprend que trop bien que les médecins aient d’autres préoccupations en tête en pleine crise COVID et ne demande plus de preuve de formation, qu’elle soit physique ou numérique.

[25/10/2020]

COVID-19: Cancers de la peau: Euromelanoma exhorte à pratiquer davantage d'auto-examens
COVID-19: Cancers de la peau: Euromelanoma exhorte à pratiquer davantage d'auto-examens

Alors que l'épidémie de coronavirus continue de prendre de l'ampleur, le réseau de dermatologues européens Euromelanoma exhorte la population à pratiquer davantage d'auto-examens et à porter plus d'attention aux taches cutanées suspectes.

[22/10/2020]

Budget santé 2021, abstention de l 'ABSyM
Budget santé 2021, abstention de l 'ABSyM

Au moment de voter pour la proposition de budget 2021 au Comité de l’assurance de l’INAMI, les représentants de l’ABSyM se sont abstenus. L’ABSyM souhaitait voter exclusivement l’objectif budgétaire en lui-même, et non la note de politique des mutualités qui était également soumise au vote. Selon l’ABSyM, une telle note « de politique » n’incombe pas à la mission légale du Comité de l’assurance en matière de budget. Ce dernier doit élaborer une proposition de budget globale prévoyant une répartition dans les objectifs budgétaires partiels.

[18/10/2020]

L’ABSyM demande la suspension temporaire de l’accréditation
L’ABSyM demande la suspension temporaire de l’accréditation

L’ABSyM constate que toute une série de congrès et de séminaires virtuels pour lesquels des points d’accréditation avaient été demandés n’ont finalement pu avoir lieu.

[16/10/2020]

ABSyM Repassez en revue notre colloque digital sur les avances octroyées aux hôpitaux
ABSyM Repassez en revue notre colloque digital sur les avances octroyées aux hôpitaux

Le colloque digital, organisé par l'ABSyM, «2 milliards d'avance aux hôpitaux: où va l'argent? » a remporté un franc succès.

À l’aide du lien repris ci-dessous, vous avez la possibilité de revisionner le colloque du 3 octobre dernier.

[10/10/2020]

Protéger les candidats spécialistes de la perte de revenus s’ils contractent le COVID-19
Protéger les candidats spécialistes de la perte de revenus s’ils contractent le COVID-19

Plusieurs candidats spécialistes qui ont contracté le COVID-19 au cours de leur formation à l’hôpital nous rapportent qu’ils ont subi du jour au lendemain une perte de revenus.  L’ABSyM déplore que ces candidats spécialistes qui ont finalement été impliqués dans la lutte contre le Coronavirus doivent encore se passer de cette protection. 

[10/10/2020]

L’ABSyM espère un dialogue constructif avec Frank Vandenbroucke
L’ABSyM espère un dialogue constructif avec Frank Vandenbroucke

© Photo de Steven Fruitsmaak

 

L’ABSyM félicite Frank Vandenbroucke pour sa nomination au poste de vice-Premier et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique au sein du nouveau gouvernement De Croo.

[04/10/2020]

Indépendants reconnus en incapacité de travail
Indépendants reconnus en incapacité de travail

Un pas en avant pour l’Indemnité de crise supplémentaire aux travailleurs indépendants reconnus en incapacité de travail.

Le Moniteur Belge du 23 septembre a publié un Arrêté Royal ‘portant octroi, suite à la pandémie COVID-19, d’une indemnité de crise supplémentaire à certains travailleurs indépendants et conjoints aidants reconnus en incapacité de travail’.  Pour l’ABSyM, il s’agit là d’un pas en avant mais loin d’être suffisant.

[28/09/2020]

2 milliards d'avance aux hôpitaux: où va l'argent? Un colloque digital unique pour répondre à toutes vos questions.
2 milliards d'avance aux hôpitaux: où va l'argent? Un colloque digital unique pour répondre à toutes vos questions.

A l'invitation de l’ABSyM, les orateurs B. Winnen, P. Facon et J. De Cock , qui ont participé au plus près à l’élaboration du modèle et de l'Arrêté Royal, vous en feront une brève présentation et répondront à toutes les questions que vous vous posez sur la destination de ces avances aux hôpitaux.

[28/09/2020]